Accueil NOS DANSES Les CLAQUETTES
Les CLAQUETTES

Les claquettes ont vu le jour dans le quartier de Five Points à New York dans les années 1830 et sont un résultat de la fusion de l'African Shuffle et de pas de danses folkloriques européennes (bourrées et gigues irlandaises, écossaises et anglaises).

Les émigrants européens (irlandais notamment) dansaient au XIXe siècle avec des sabots (Clogg dance) et on vit appraître le soft shoe une danse en chaussures de ville au milieu du XIXe siècle.

Afin de ne pas perdre l'intérêt rythmique porté par les sabots, les chaussures furent adaptées avec des morceaux de bois (split clogs) peu à peu remplacés par les claquettes actuelles en fer (milieu des années 1920).

L'origine des claquettes est un mélange des syncopes de la musique et de la danse africaine avec la gigue irlandaise.

Des danseurs immigrants de groupes ethniques et culturels différents se rencontraient au cours de compétitions de danse et confronteaient leurs techniques.

Avec le temps, les danses s'enrichirent les unes les autres et donnèrent naissance aux claquettes telles que nous les connaissons aujourd'hui (Tap dance).

Les claquettes se répandirent aux États-Unis à partir des années 1900 où elles constituaient la partie dansée des vaudevilles à Broadway.

L'apparition du jazz dans les années 1920 les mit au premier plan, car le rythme de celui-ci s'adaptait naturellement à la danse de claquettes.

À partir des années 1930, les claquettes firent leur apparition au cinéma et à la télévision où elles connurent leur apogée dans les années 1950 avec de grands danseurs comme Fred Astaire ou Gene Kelly, bien que le rock les fit passer au second plan dès la fin de la Seconde Guerre mondiale

 

Mise à jour le Mardi, 02 Septembre 2014 10:04
 

Identification



Qui est en ligne ?

Nous avons 35 invités en ligne